3 conseils pour lutter contre la sécheresse oculaire

Plus d’1 Français sur 10 souffrirait de sècheresse oculaire. Néanmoins, des solutions existent pour soulager ce qu’on appelle aussi « le syndrome des yeux secs. »

Un syndrome et des causes multiples

La sécheresse oculaire est le résultat d’une baisse de production de larmes. « Ce syndrome peut avoir différentes causes, précise le docteur Cuteanu, ophtalmologiste, il touche majoritairement des personnes de plus de 60 ans. Mais pas uniquement ! L’air sec ou climatisé, la fumée de cigarette, l’usage prolongé de l’ordinateur, le vent, la haute altitude, les maladies auto-immunes et la prise de médicaments suite à une opération de l'œil  peuvent aussi assécher les yeux ».
Et lorsque ces facteurs se cumulent, on multiplie les risques !

Une action simple : appliquer des compresses d’eau chaude

Chez soi, le soin de la paupière peut être un moyen de désengorger les glandes de meibomius (elles participent à la production de liquide lacrymale). « On applique des compresses chaudes pendant 4 minutes, recommande le Docteur Cuteanu, et on procède à un massage palpèbrale vers l'extérieur de l'œil, puis de haut en bas ».

Un usage limité (tant que possible !) des écrans

Les personnes travaillant plus de sept heures par jour devant un ordinateur sont plus susceptibles de souffrir de sécheresse oculaire. Le travail à l’écran, qui réduit le nombre de battements de paupières, provoque un dessèchement chronique de la surface de l’œil. « Faites des pauses !, conseille le Docteur Cuteanu, clignez des yeux et travaillez dans des locaux bien aérés et avec un air suffisamment humide ».

Des compléments alimentaires pour soulager l’inflammation

Plus largement, une alimentation saine, composée avant tout de produits frais, sans agents conservateurs, riche en acides gras tels que les oméga 3 et 6, en vitamines B, E, A est primordial. « L’utilisation de compléments alimentaires riches en acides gras en traitement de fond peut s’avérer vraiment efficace » conclut le Docteur Cuteanu.