« Mal de dos ? Le bon traitement, c’est le mouvement »

« Mal de dos ? Le bon traitement, c’est le mouvement », voilà le slogan que martèle l’Assurance maladie depuis deux ans pour lutter contre les idées reçues concernant le mal de dos. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Il y a deux ans, la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) lançait une grande campagne de sensibilisation pour lutter contre les croyances associées à ce que l’on appelle le « mal du siècle », puisque 93 % des Français* ont déjà eu des problèmes de dos. Et oui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, lorsqu’on a mal au dos, il faut bouger ! Depuis 2017, le programme de l’Assurance maladie s'est déployé en plusieurs vagues de campagne successives invitant les personnes souffrant du dos à ne pas arrêter leurs activités quotidiennes, de loisir ou professionnelles, parce que « pour que le mal de dos s’arrête, mieux vaut ne pas s’arrêter ».

93 % des Français ont déjà eu des problèmes de dos

Aujourd’hui, les mentalités évoluent : les Français sont désormais 83 % à considérer que « lorsqu’on a mal au dos, il vaut mieux continuer sa vie normalement ». D’autre part, ils remarquent le lien entre la poursuite des activités quotidiennes/professionnelles et le soulagement rapide des maux de dos : ils sont respectivement 74 % et 70 % à l’affirmer.

Des astuces basiques permettent d’éviter ou de limiter les lombalgies

Les experts de la CPAM rappellent tout de même quelques règles de vie basiques qui permettent d’éviter ou de limiter les lombalgies :

  • changez de position régulièrement, marchez, levez-vous, étirez-vous;
  • apprenez à vous asseoir correctement : prenez appui sur les accoudoirs ou sur vos cuisses avec les deux mains. Une fois assis, votre dos doit reposer sur un dossier et vos pieds sur le sol ou sur un repose-pieds;
  • faîtes attention à la façon dont vous ramassez un objet : positionnez-vous face à l’objet que vous souhaitez prendre, accroupissez-vous pour l’attraper sans risque puis redressez-vous à l’aide de vos jambes. Surtout ne vous penchez pas jusqu’à terre !
  • enfin, lorsque vous faites vos courses, répartissez les poids dans chaque main. Et préférez le sac à dos plutôt que le sac à main !

*selon un baromètre BVA réalisé pour l’assurance-maladie en juin 2017