Confinement : comment gérer son stress

Peur de tomber malade, peur pour vos proches, peur de perdre votre travail. Difficile de ne pas céder à la panique et ou la déprime en ce moment. Alors qu’on rêverait de s’aérer la tête à l’extérieur, on se doit de rester confiné. Selon une étude de l’université de Toronto, près de 29 % des personnes mises en quarantaine présentent à la fin de l’isolement des signes de stress et 31 % des symptômes de dépression. Comment ne pas craquer ? Voici quelques conseils.

Évitez de regarder les infos en continu

S’informer oui mais, il n’est pas indispensable de regarder les informations en boucle. Cela risque d’accroître votre anxiété. Évitez également de passer trop de temps sur les réseaux sociaux qui regorgent de fake news pour faire le buzz.

Pratiquez des activités constructives

Évitez de traîner en pyjama toute la journée. Le soir, vous aurez le sentiment d’avoir « gâché » votre journée. Levez-vous à une heure régulière et habillez-vous. Établissez une to do liste et un calendrier à respecter : administratif, jardinage (pour les chanceux), cours de langue étrangère, bricolage… N’hésitez pas à réaménager votre intérieur, ouvrez les fenêtres, rangez : faîtes de votre lieu de vie un espace agréable. Les journées n’auront pas la même saveur si le soir venu, vous vous êtes activé(e) toute la journée.

Gardez le lien avec vos amis, votre famille

Gardez un lien social est primordial pour la santé mentale. N’hésitez pas à appeler vos proches, famille ou amis. Parler de tout et de rien et éviter de ressasser les sujets anxiogènes. On voit fleurir des challenges en tout genre sur les réseaux sociaux. C’est une bonne initiative, cela permet de garder le lien et de se changer les idées avec des sujets drôles ou légers. Ne culpabilisez pas. Rire est le meilleur antidépresseur !

Faites du sport

Comme nous l’évoquions dans l’article « confinement et sommeil », faire du sport favorise également l'endormissement et permet de lutter contre la déprime.
L’activité maintient une santé psychique à peu près convenable. Arrêter toute activité peut être très préjudiciable : la moindre baisse d’humeur peut vous faire plonger dans la déprime.

Faites des projets

Le confinement vient d’être prolongé mais ce qui est sûr, c’est qu’on en sortira ! Alors, faites des projets pour l’« après » confinement. Repérer les lieux qui vous font voyager, les adresses qui vous font rêver.

#Restezchezvous