Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Toute commande avant midi expédiée le jour même
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Quelles sont les causes et conséquences de la ménopause tardive ?

ménopause tardive

Synonyme de bouffées de chaleur et de sueurs nocturnes, la ménopause arrive en général à la cinquantaine. Mais, parfois, l’arrêt du fonctionnement hormonal se produit plus tôt ou plus tard. On parle alors de ménopause précoce ou de ménopause tardive. Faut-il retarder la ménopause ? Et de quelles manières est-ce possible ?

Quel est l’âge moyen de la ménopause ?

En France, la ménopause se produit au début de la cinquantaine, vers 51 ans en général. Toutefois, les autorités de santé entendent une fourchette allant de 45 à 55 ans comme normale. En deçà, il s’agit d’une ménopause précoce. Au-delà, on parle de ménopause tardive. Voyons cela en détail.

Le saviez-vous ? La ménopause est établie dès lors que les règles sont absentes depuis 1 an.

Qu’est-ce qu’une ménopause précoce ?

Officiellement, la ménopause précoce est déterminée par une perte du fonctionnement ovarien avant l’âge de 40 ans. Si la stérilité est souvent une conséquence de la ménopause précoce, certaines femmes parviennent tout de même à donner la vie grâce à des traitements.

Qu’est-ce qu’une ménopause tardive ?

Les experts estiment qu’une ménopause se qualifie de tardive lorsqu’elle survient après 55 ans. Dans certains cas, elle peut même survenir après 60 ans.

Pourquoi vouloir retarder l’âge de la ménopause ?

Pour des questions de confort, certaines femmes souhaitent retarder l’âge de leur ménopause. Si ce concept peut avoir du sens lors d’une ménopause précoce ou très précoce, cela en a nettement moins lorsque la ménopause arrive à un âge normal. Explications.

Le saviez-vous ? De plus en plus de femmes ont un désir de grossesse après 35 voire 40 ans. Dès lors, la prolongation de la fertilité est un défi pour elles.

Quels sont les avantages de la ménopause tardive ?

Bien que cela ne fasse pas l’unanimité au sein de la communauté médicale, certains avancent des avantages à une ménopause tardive.

En effet, au moment de la ménopause, les niveaux d’hormones chutent. Or, ces hormones, et notamment les œstrogènes et la progestérone, ont un rôle protecteur. Si l’on connaissait déjà le rôle protecteur des œstrogènes contre l’ostéoporose, des études récentes en démontrent un contre le diabète. De même, les œstrogènes ont une action favorable sur l’apparence de la peau.

Dès lors, la ménopause tardive pourrait prolonger ces bienfaits. Certains estiment même qu’il s’agit d’un facteur de longévité. Pourtant, la réalité est loin d’être aussi simple.

Quels sont les dangers de la ménopause tardive ?

Selon de nombreux chercheurs, en revanche, la ménopause tardive n’a aucun avantage pour la santé. Au contraire, chaque année de menstruation supplémentaire serait délétère pour les femmes.

En effet, les hormones féminines seraient impliquées dans l’apparition de plusieurs cancers. Ainsi, certaines études estiment que, après 50 ans, chaque de menstruation supplémentaire majore le risque de 6 %. Cela serait valable pour les cancers du sein, de l’utérus et des ovaires. 

Pire, et contradictoire, une étude de The Journal of the North American Menopause Society démontre que la ménopause tardive pourrait augmenter significativement le risque de diabète de type II.

Peut-on retarder la ménopause ?

Des milliers de femmes souffrent d’une ménopause précoce. D’autres souffrent de ne plus pouvoir enfanter au moment où elles sont prêtes. Retarder la ménopause est donc une question existentielle pour certaines. Mais est-ce vraiment possible ? La réponse est nuancée.

Comment retarder la ménopause naturellement ?

D’un point de vue biologique, les ovaires sont irrigués par de minuscules capillaires, pas plus épais qu’un cheveu. Ces capillaires figurent donc parmi les premiers à se boucher. Et, lorsqu’ils sont obstrués, le taux d’ovocytes chute rapidement. Cela entraîne, in fine, une ménopause plus rapide. Voyons comment éviter cela.

Quels sont les facteurs qui influencent l’âge de la ménopause ?

S’il existe une part de chance (ou de malchance), l’âge de la ménopause est influencé par plusieurs facteurs :

  • la génétique, avoir une mère ménopausée tardivement, ou à l’opposé de manière précoce, favorise le même cycle chez ses descendantes ;
  • le surpoids, ou au contraire, le sous-poids, influent sur la survenue de la ménopause puisque la masse graisseuse produit des hormones ;
  • la cigarette raccourcit de 2 ans environ la période fertile des femmes ;
  • les troubles métaboliques qui contribuent à boucher les capillaires qui irriguent les ovaires.

Quelle hygiène de vie adopter pour retarder l’arrivée de la ménopause ?

Si l’arrivée de la ménopause est une étape inéluctable dans la vie des femmes, il serait possible de la retarder avec une bonne hygiène de vie.

Pour éviter une arrivée trop précoce de la ménopause, il faut garder la santé. Dès lors, pensez à préserver votre poids de forme avec une alimentation saine et du sport. Songez également à vérifier régulièrement votre cholestérol et votre glycémie. Des taux trop élevés favorisent l’émergence des troubles métaboliques. Et, surtout, arrêtez de fumer. Les études sont claires, cela peut vous faire entrer en ménopause avec 2 ans d’avance.

Quels aliments retardent l’apparition de la ménopause ?

Selon certaines sources, l’alimentation possède aussi un rôle majeur pour retarder l’apparition de la ménopause. Ainsi, selon une étude de 2018, les femmes grandes consommatrices de glucides raffinés ont en moyenne leur ménopause 18 mois plus tôt. A contrario, les femmes avec un régime alimentaire riche en poissons gras préservent leur fertilité 3 ans de plus. Ces mêmes conseils s’appliquent également pour passer le cap de la ménopause en douceur.

Quels traitements pour retarder la ménopause ?

Retarder la ménopause avec une procédure médicale a longtemps été une utopie. Certes, les traitements hormonaux substitutifs ont aidé dans cette quête, mais ils ont démontré leurs limites.


Toujours est-il que la science a récemment fait un bond en avant. Ce progrès majeur provient du professeur Simon Fishel, un éminent spécialiste en fécondation in vitro (FIV). 

Sa procédure consiste à congeler un échantillon de tissu ovarien d’une femme de moins de 40 ans. Ensuite, au moment de l’apparition des symptômes de la ménopause, ce tissu est décongelé et implanté dans une zone vascularisée. Il reprend alors son rôle et la ménopause est temporairement écartée. 

Si le projet est encore en phase d’essai, il pourrait, cependant, révolutionner la vie de nombreuses femmes. Du tissu ovarien provenant d’une femme de 25 ans pourrait retarder l’apparition théorique de la ménopause de 20 ans. Un grand espoir dans le traitement de la fertilité.

Donaclim 180 capsules

Donaclim : solution naturelle aux troubles de la ménopause

Complément alimentaire naturel sans hormones ni phytohormones

Quelles conséquences pour les femmes ayant une ménopause tardive ?

On pourrait croire qu’une ménopause tardive ne présente que des avantages : bouffées de chaleur, prise de poids et irritabilité surviennent plus tard. Cependant, les femmes ayant une ménopause tardive, sont plus sujettes à développer un cancer du sein, de l’utérus et des ovaires. En effet, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, « Le risque de cancer n’augmente pas avec la ménopause, mais avec l’âge et avec le nombre total de cycles mensuels. Il est donc plus élevé en cas de puberté précoce et/ou de ménopause tardive ». Plus l’organisme a été exposé longtemps aux hormones, plus les risques de cancer sont majorés.

En revanche, selon de récentes études menées par American Menopause Society (une association américaine composée de médecins et d’experts qui œuvre pour la qualité de vie des femmes adultes), les femmes qui auraient une ménopause tardive vivraient plus longtemps : « Les variantes génétiques associées à une ménopause tardive sont associées à un vieillissement plus lent, donc à une vie plus longue », explique le Dr Joann Pinkerton, directrice générale de la North American Menopause Society.

Si aujourd’hui les procédures médicales ne sont pas encore abouties, il est déjà possible de repousser l’apparition de la ménopause avec une bonne hygiène de vie. Une alimentation saine et l’élimination du tabac font déjà une grande différence.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Toute commande avant midi expédiée le jour même
sauf week-end et jours fériés
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo