Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Toute commande avant midi expédiée le jour même
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Comment lutter contre la dégénérescence maculaire ?

femme subissant un examen ophtalmologique

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (dmla) est une maladie de l’œil qui atteint principalement les personnes au-delà de 55 ans. Elle entraîne une perte de la vision centrale. Le diagnostic s’effectue au moyen de l’examen du fond de l’œil et d’autres examens complémentaires. À ce jour, il n’existe aucun traitement de la dégénérescence maculaire qui puisse guérir la maladie. Toutefois, les patients bénéficient d’un suivi permettant de limiter la progression de la maladie.

Qu’est-ce que la dégénérescence maculaire ?

La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une pathologie visuelle grave et incurable. Elle existe sous deux formes : la dmla sèche et la dmla humide.

La dégénérescence maculaire sèche

La dégénérescence maculaire sèche, ou dmla atrophique, est la plus commune. Elle représente environ 80 % des cas. Elle se caractérise par un rétrécissement de la rétine.

La dégénérescence maculaire humide

La dégénérescence maculaire humide, ou dmla exsudative se caractérise par la formation de vaisseaux sanguins anormaux autour de la macula et sous l’épithélium pigmentaire. Elle provoque alors des lignes ondulant au centre de votre champ visuel.

Quelles sont les causes de la dégénérescence maculaire ?

La dégénérescence maculaire est une maladie complexe pour laquelle les chercheurs n’ont pas encore isolé les causes. Il semble néanmoins que son apparition soit corrélée à l’âge et à l’hérédité.

D’un point de vue biologique, la cause de la dégénérescence est l’altération graduelle de la macula. Zone centrale de la rétine, elle permet de voir de manière précise les couleurs et des détails. Sa détérioration plus ou moins rapide explique que l’apparition des symptômes soit progressive.

Comment éviter la dégénérescence maculaire liée à l’âge ?

La dégénérescence maculaire étant principalement liée à l’âge et à la génétique, il est impossible d’amener le risque à zéro. Toutefois, certains autres facteurs peuvent être modifiés afin de diminuer le risque.

Les mesures de protection

Les mesures de protection contre la dégénérescence maculaire sont en réalité des mesures d’exclusion des comportements et facteurs aggravants :

  • porter des lunettes de soleil avec un indice UV égal ou supérieur à 4 dès les premiers rayons ;
  • arrêter de fumer (fumer multiplie par 4 le risque de développer la pathologie, en plus des autres problèmes de santé encourus) ;
  • maîtriser votre taux de cholestérol et votre tension artérielle, les maladies cardio-vasculaires semblent augmenter les risques de dmla (et pas que) ;
  • goûter à la cuisine méditerranéenne et surtout faire le plein d’aliments antioxydants protecteurs de l’organisme.

Zoom sur l’alimentation

Dans la protection de la dmla, comme dans la préservation de la santé en général, l’assiette a son rôle à jouer. Ainsi, certaines substances limitent les risques de développer des pathologies de la vision tandis que d’autres en freinent la progression. Zoom sur votre assiette.

La cuisine méditerranéenne est la meilleure pour prendre soin de votre santé et de celle de vos yeux. A minima, votre assiette doit être riche dans certains nutriments :

  • le zinc ;
  • la vitamine A ;
  • la vitamine E ;
  • le sélénium ;
  • la vitamine C ;
  • les omégas-3.

Mais, les micronutriments les plus indispensables dans cette pathologie sont la lutéine et la zéaxanthine, deux caroténoïdes.

Quels sont les symptômes de la dégénérescence maculaire ?

Les premiers symptômes de la dmla passent généralement inaperçus. La maladie est alors diagnostiquée de manière fortuite pendant un examen de routine. Toutefois, au fur et à mesure de la progression de la pathologie, certains symptômes apparaissent :

  • déformation des images et de lignes droites qui deviennent incurvées ;
  • diminution de l’acuité visuelle avec une vision centrale floue ;
  • apparition de taches noires au centre du champ de vision ;
  • diminution des contrastes ;
  • impression de lumière insuffisante ;
  • diminution de la perception en vision nocturne ;
  • troubles de la lecture ;
  • sensation d’éblouissement ;
  • moindre perception des couleurs.

L’apparition des symptômes s’étale parfois sur plusieurs années pour une dmla sèche. Dans le cas d’une dmla humide, la perte d’acuité visuelle peut être brutale.

Dans les stades les plus avancés dans la maladie, la vision centrale des patients peut totalement disparaître. La vision périphérique n’est néanmoins pas altérée et peut servir de repère pour continuer à mener une vie normale.

Comment s’établit le diagnostic de la dégénérescence maculaire liée à l’âge ?

Le diagnostic de la dégénérescence maculaire liée à l’âge est posé par un ophtalmologiste. Pour cela, ce spécialiste des yeux procède à plusieurs examens :

  • les mesures d’acuité visuelle ;
  • l’examen au biomicroscope pour observer le segment antérieur des yeux ;
  • l’examen du fond de l’œil pour chercher les anomalies liées à la dmla et observer l’état global de la rétine ;
  • une angiographie pour mettre en lumière les vaisseaux sanguins anormaux caractéristiques de la dmla humide ;
  • la tomographie par cohérence optique (oct) pour examiner chaque couche de la rétine de manière isolée.

Certains de ces examens nécessitent l’utilisation d’un collyre qui dilate la pupille. Lorsque la pupille est dilatée, votre vision est floue. Il est donc interdit de conduire un véhicule dans les heures qui suivent l’examen.

Quels sont les traitements pour la dégénérescence maculaire ?

Actuellement, aucun traitement ne permet de guérir une dégénérescence maculaire. Dans sa version sèche, la dégénérescence maculaire progresse très lentement et ne masque jamais la totalité de la vision. Dans sa version humide, sa progression est nettement plus rapide. Pour cette forme de la maladie, il existe un traitement qui stoppe la progression, mais ne permet pas de retrouver l’acuité perdue : les injections intravitréennes.

La dégénérescence maculaire est une maladie ophtalmique qui touche principalement les 50 ans et plus. Elle se manifeste généralement de manière progressive et fait diminuer l’acuité visuelle. Sous une forme plus avancée, la maladie se caractérise par une perte de la vision centrale. À ce jour, il n’existe pas de traitement curatif, mais la forme la plus agressive de la maladie peut être freinée par des injections dans l’œil.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Toute commande avant midi expédiée le jour même
sauf week-end et jours fériés
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo