Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Commandes expédiés en 24h
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Comprendre les bouffées de chaleur en 2 minutes

Femme ayant des bouffées de chaleur à la ménopause

Bouffées de chaleur et sueurs nocturnes constituent les plaintes les plus courantes au moment de la ménopause. Elles engendrent une sensation de chaleur et de la transpiration. Ces symptômes de la ménopause sont liés à la baisse de la production de la progestérone et des œstrogènes. Si le traitement hormonal substitutif a longtemps été privilégié pour retrouver l’équilibre féminin, une modification du mode de vie et certains compléments alimentaires apportent aussi une aide précieuse.

Qu’est-ce qu’une bouffée de chaleur ?

Les bouffées de chaleur de la ménopause se produisent chez 70 à 80 % des femmes. Il s’agit d’une onde de chaleur qui se répand dans le corps. Elle commence généralement au niveau du visage et peut s’étendre dans tout le corps. Les bouffées de chaleur entraînent souvent une rougeur du visage ainsi qu’un phénomène de transpiration. Les bouffées de chaleur peuvent aussi s’accompagner de palpitations et d’anxiété.

Qu’est-ce qui provoque les bouffées de chaleur ?

La bouffée de chaleur est le plus commun des troubles de santé liés à la ménopause. C’est donc le déséquilibre et la chute des hormones qui en sont responsables. Toutefois, si la ménopause est la principale cause d’apparition des symptômes climatériques, elle n’est pas seule.

En effet, chez la femme, les bouffées de chaleur ont d’autres causes possibles :

  • l’hypoglycémie ;
  • l’hypothyroïdie ;
  • les troubles prémenstruels ;
  • l’allergie ;
  • le stress.

Prudence donc dans l’auto-diagnostic. 

Pourquoi des bouffées de chaleur lors de la ménopause ?

Tout comme la sécheresse vaginale qui caractérise également cette période de la vie, les bouffées de chaleur sont directement liées à la chute du taux d’œstrogènes. 

Avant de totalement s’arrêter, la production d’œstrogènes devient anarchique. Ce désordre perturbe de nombreux systèmes du corps, notamment ceux situés dans l’environnement proche de l’hypothalamus. C’est là que ces changements hormonaux dérégulent la thermorégulation du corps. Le cerveau met alors le thermostat en marche de manière anarchique provoquant ces poussées de chaud avec pour résultat la dilatation des vaisseaux sanguins, la transpiration et parfois une accélération du rythme cardiaque.

Quand s’arrêtent les bouffées de chaleur dues à la ménopause ?

Malheureusement, les bouffées de chaleur sont imprévisibles. Elles apparaissent généralement avant l’arrêt des règles, au moment où le cycle devient irrégulier. Elles perdurent également bien après le dernier cycle.

D’une manière générale, les bouffées de chaleur disparaissent au bout de 4 à 5 ans, mais certaines femmes endurent cette épreuve pendant plus d’une décennie. La fréquence et la puissance du phénomène sont aussi très disparates. Chez certaines femmes, les bouffées de chaleur durent quelques secondes de temps en temps, chez d’autres, elles se manifestent pendant plusieurs dizaines de minutes par jour. De la même manière, certaines femmes les sentent à peine, alors que d’autres sont obligées de changer de vêtements ou de draps.

Comment arrêter les bouffées de chaleur naturellement ?

Si les bouffées de chaleur sont désagréables, elles ne sont pas dangereuses. Toutefois, dans 30 % des cas environ, elles handicapent les femmes au quotidien et nécessitent des traitements. Les traitements hormonaux ont longtemps été les uniques solutions proposées. 

Cependant, ceux-ci suscitent des craintes ou sont franchement déconseillés, notamment en raison de leur effet sur de possibles cancers hormono-dépendants. De plus, si les modulations hormonales sont naturelles, de nombreuses femmes préfèrent agir uniquement sur leurs éventuels effets indésirables. Aujourd’hui, des alternatives naturelles se sont ainsi montrées efficaces contre les bouffées de chaleur.

Quelles plantes utiliser pour soulager les bouffées de chaleur ?

De nombreuses plantes sont réputées pour soulager les bouffées de chaleur. Ce sont généralement des plantes contenant des phyto-œstrogènes, mais pas seulement. Des solutions ni hormonales ni phyto-hormonales sont de plus en plus plébiscitées.

Les plantes les plus communément recommandées pour ce symptôme sont :

  • la sauge sclarée, en infusion ou en huile essentielle ;
  • l’huile d’onagre, en capsules première pression à froid ;
  • l’actée à grappes noires, reconnue par l’OMS et la commission E ;
  • le safran ;
  • le trèfle rouge, riche en isoflavones ;
  • l’angélique Chinoise, riche en phyto-œstrogènes ;
  • le soja ; riche en isoflavones.

Même si les plantes sont naturelles, toutes ne conviennent pas à toutes les femmes. Celles apportant des phyto-oestrogènes ou des isoflavones sont généralement contre-indiquées en cas de cancers hormono-dépendants.

Quels changements opérer dans le mode de vie pour diminuer les bouffées de chaleur ?

Le mode de vie influe aussi positivement ou négativement sur les bouffées de chaleur. D’importantes recherches sont d’ailleurs en cours sur les liens éventuels entre l’obésité, le diabète, la dépression et les bouffées de chaleur.

En attendant, la pratique de terrain a déjà donné des recommandations qui non seulement atténuent les bouffées de chaleur, mais favorisent la bonne santé dans son ensemble.

Les changements de mode de vie qui visent à réduire les bouffées de chaleur sont :

  • le maintien d’un poids sain, soit un poids avec un IMC compris entre 18,5 et 25 ;
  • une alimentation saine et diversifiée qui amène tous les nutriments favorables à l’équilibre féminin ;
  • une réduction du tabac et de l’alcool ;
  • une diminution de la caféine, très excitante ;
  • la gestion du stress (relaxation, sophrologie, yoga, cohérence cardiaque…) ;
  • la pratique d’une activité physique régulière ;
  • un sommeil régulier et suffisant, aux environs de 7-8 heures pour un adulte.

Les bouffées de chaleur en bref :

  • Les bouffées de chaleur ne sont pas uniquement féminines, elles peuvent aussi affecter les hommes en période d’andropause.
  • Certaines plantes dont la cimicifuga (actée à grappes noires) ou l’onagre, sont reconnues par diverses instances officielles pour leurs bienfaits sur les symptômes de la ménopause.
  • Un mode de vie sain contribue à réduire la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur.
  • Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes sont les troubles les plus communs en période de ménopause ou de préménopause.

Les bouffées de chaleur sont les premiers signes du déséquilibre hormonal qui accompagne la période de la ménopause. La grande majorité des femmes en sont victimes, à des degrés divers. Pour diminuer ce désagrément, le traitement hormonal n’est plus la seule alternative. De nombreux produits naturels ont démontré leur efficacité. Dans tous les cas, demandez conseil à un professionnel de la santé avant d’entamer un traitement, même à base de plantes.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Votre commande expédiée dans les 24h
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo