Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Commandes expédiés en 24h
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

La sécheresse oculaire : causes et solutions des yeux secs

femme utilisant des gouttes doeil

La sécheresse oculaire se caractérise par un assèchement progressif de la cornée. Ce trouble ophtalmologique commun est lié à un déficit d’hydratation de l’œil. Ses symptômes concernent principalement des gênes et des douleurs. Les yeux secs sont souvent bénins, mais nécessitent une consultation médicale.

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire ?

La sécheresse oculaire constitue une des premières causes de consultation en ophtalmologie. Il s’agit d’une maladie souvent chronique. Elle affecte l’appareil lacrymal, réduisant l’humidification naturelle de l’œil. Elle est alors responsable de désagréments, allant de l’inconfort visuel aux troubles profonds de la cornée.

En quoi consiste la sécheresse oculaire ?

La sécheresse oculaire consiste en un assèchement progressif de la cornée. Il en résulte des symptômes variés plus ou moins handicapants au quotidien.

Concrètement, l’appareil lacrymal produit plusieurs substances afin de maintenir vos yeux constamment humides. Ces substances ont également, avec le mouvement des paupières, la fonction de « laver » vos yeux.

Lorsque vous souffrez de sécheresse oculaire, certaines de ces substances ne sont plus produites en quantité suffisante. Le film lacrymal se détériore et vos yeux ne sont plus protégés des agressions extérieures. Une forme d’inflammation peut alors se produire et engendrer de la douleur.

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Les causes de la sécheresse oculaire sont multiples. D’un point de vue strictement médical, il existe trois formes de sécheresses oculaires :

  • la sécheresse aqueuse causée par l’insuffisance de larmes ;
  • la sécheresse évaporatrice causée par l’insuffisance de substances lipidiques produites par les glandes de Meibomius ;
  • la sécheresse mixte causée à la fois par l’insuffisance de larmes et l’insuffisance de substances protectrices.

Dans la plupart des cas, c’est un dysfonctionnement des glandes de Meibomius qui engendrent la sécheresse oculaire. Ce dysfonctionnement a de nombreuses causes possibles :

  • des maladies telles que la rosacée ;
  • le port de lentilles de contact ;
  • des médicaments tels que des antidépresseurs ou des antihistaminiques ;
  • des dérèglements hormonaux ;
  • l’utilisation intensive d’écrans (ordinateur, smartphone, tablette…) ;
  • l’utilisation de l’air conditionné.

Toutefois, la sécheresse oculaire peut aussi être consécutive à certaines pathologies :

  • le syndrome de Gougerot-Sjögren ;
  • le lupus ;
  • la polyarthrite rhumatoïde ;
  • le psoriasis ;
  • la maladie de Crohn.

Comment s’effectue le diagnostic de la sécheresse oculaire ?

Il existe aujourd’hui plusieurs techniques pour permettre à votre ophtalmologue de poser un diagnostic d’yeux secs. Dans un premier temps, toutefois, ce spécialiste observe vos yeux à travers une lampe à fentes afin de connaître leur santé générale. Ensuite, il peut choisir trois examens différents.

Le délai de rupture du film lacrymal est l’examen de première intention. Le principe est simple : l’ophtalmologiste met un colorant fluorescent dans votre œil. Il observe votre film lacrymal à la lampe à fentes. Vous restez sans cligner des yeux. Si votre film lacrymal met moins de 10 secondes à se fendre, alors la teneur lipidique de votre film lacrymal est insuffisante.

Votre spécialiste peut aussi effectuer le test de Schirmer. Il consiste à placer un papier buvard dans votre cul-de-sac conjonctival. Le papier reste en place pendant 5 minutes. Il va alors absorber vos larmes. Si la partie humide du papier buvard est de moins de 1 centimètre après les 5 minutes, vous ne produisez sans doute pas assez de larmes.

Enfin, votre médecin peut également procéder à la coloration des cellules mortes. Lorsque votre film lacrymal n’est pas de bonne qualité, il conserve plus de cellules mortes.

Quels sont les symptômes de la sécheresse oculaire ?

La sécheresse oculaire produit des symptômes variés. Ils couvrent un panel allant du simple inconfort aux troubles graves de la cornée en passant par du stress visuel.

Les symptômes les plus souvent rapportés sont :

  • des yeux rouges ;
  • des picotements ;
  • des démangeaisons ;
  • des sensations de sable dans les yeux ;
  • de la sensibilité à la lumière ;
  • de la sensibilité au tabac ;
  • de la sensibilité au vent ;
  • une sensation de paupières collées le matin, à l’ouverture des yeux ;
  • une sensation de fatigue des yeux ;
  • des difficultés à porter des lentilles.

Quels sont les traitements de la sécheresse oculaire ?

Comme le phénomène est généralement multifactoriel, la prise en charge des yeux secs n’est pas simple. Elle s’articule souvent autour de 3 axes : la prévention, l’hygiène et les traitements.

Prévenir les yeux secs

Avant de songer à traiter les yeux secs, il convient d’éliminer, dans la mesure du possible, les facteurs aggravants :

  • éviter l’air conditionné et les ambiances enfumées ;
  • limiter le port de lentilles de contact ;
  • réduire et fractionner le temps passé devant des écrans ;
  • arrêter les médicaments ayant cet effet secondaire.

Prendre soin de vos paupières

L’hygiène des paupières est indispensable pour distribuer correctement le film lipidique sur votre cornée. Le soin des paupières s’effectue en 3 étapes :

  • appliquez des compresses d’eau chaude sur vos paupières pendant 4 minutes environ ;
  • massez vos paupières pendant quelques secondes ;
  • nettoyez le bord de vos paupières avec un produit adapté à cet usage.

Les traitements de la sécheresse oculaire

Si les mesures de prévention sont insuffisantes, alors certains produits peuvent vous aider.

Les larmes artificielles ou collyres lubrificateurs sont les produits de première intention. Ils permettent de restaurer artificiellement votre film lacrymal. Demandez conseil à votre médecin afin d’opter pour le produit adapté.

Si votre sécheresse oculaire provoque une inflammation, votre médecin peut aussi envisager un traitement avec des anti-inflammatoires pour réduire vos douleurs et votre inconfort. Enfin, en cas de pathologie associée comme la blépharite ou la rosacée oculaire, un traitement antibiotique peut se révéler nécessaire.

Très commune, la sécheresse oculaire est aggravée par les habitudes de la vie moderne. Elle engendre des désagréments visuels souvent bénins. Une bonne hygiène des yeux suffit fréquemment à réduire l’inconfort. Toutefois, comme toutes les gênes visuelles, la sécheresse oculaire doit faire l’objet d’une consultation médicale afin d’écarter des troubles plus graves.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Votre commande expédiée dans les 24h
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo