Skip to main content
Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Toute commande avant midi expédiée le jour même
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Quel régime alimentaire à la ménopause ?

Regime alimentaire ménopause

Avec les bouffées de chaleur et les sautes d’humeur, la prise de poids constitue un des symptômes de la ménopause. Une alimentation adaptée à cette période de transition hormonale vous permettra de réguler la prise de poids souvent associée à cette étape naturelle incontournable. Zoom sur le régime alimentaire de cette phase de transition de la femme.

Comment la prise de poids à la ménopause affecte-t-elle la santé ?

Au cours de cette période, la prise de poids est localisée au niveau du ventre. Cette augmentation de la masse graisseuse à la fois abdominale et viscérale fait le lit de nombreuses maladies cardiovasculaires. C’est pour cela que limiter la prise de poids chez les femmes en période de transition est essentiel, à plus forte raison si la ménopause est précoce.

Quelle hygiène diététique adopter à la ménopause ?

Une alimentation équilibrée est indispensable à tous les âges de la vie. C’est encore plus vrai dans la période de transition qu’est la ménopause. En effet, la rétention d’eau et la nouvelle distribution des graisses nécessitent des précautions particulières. Ainsi, l’alimentation doit être équilibrée en macronutriments et riche en micronutriments.

Comment gérer les macronutriments dans un régime spécial ménopause ?

En période de ménopause, et en postménopause, les macronutriments (glucides, lipides et protéines) doivent être répartis pour limiter la prise de poids et la diminution de la masse musculaire.

Les glucides à IG bas évitent les pics d’insuline qui favorisent l’augmentation de graisse abdominale. Les lipides insaturés, de type oméga 3 principalement, luttent contre l’inflammation et certains symptômes comme les bouffées de chaleur. Les protéines de qualité favorisent le maintien de la masse musculaire en concomitance avec une activité physique régulière.

Quels micronutriments faut-il consommer à la ménopause ?

Les micronutriments, notamment les vitamines et les minéraux, freinent les altérations physiques. À ce titre, les micronutriments qui protègent le squelette, la peau et le système nerveux abondent dans les assiettes.

Les micronutriments pour protéger la santé de la femme sont :

  • le calcium ;
  • le phosphore ;
  • le magnésium ;
  • le zinc ;
  • la vitamine E ;
  • le bêtacarotène ;
  • la vitamine F ;
  • la vitamine D ; 
  • les vitamines du groupe B.

Quels aliments consommer à la ménopause ?

À la ménopause, l’alimentation se compose majoritairement de fruits et de légumes, de céréales complètes, de protéines animales ou végétales et d’aliments riches en bonnes graisses. En bref, une alimentation naturelle et équilibrée.

Quels sont ceux à éviter à la ménopause ?

D’une manière générale, il est conseiller d’éviter en période de ménopause les aliments ultratransformés ainsi que déséquilibrés.

Ces principaux aliments sont :

  • riches en sel comme les chips ;
  • les produits industriels et préparés ;
  • composés de sucre ajouté ;
  • raffinés comme le pain blanc ;
  • riches en graisses saturées ou en graisses trans ;
  • les fritures ;
  • les sodas ;
  • l’alcool.

Quels sont ceux à privilégier à la ménopause ?

Les aliments qu’il est conseillé de consommer à la ménopause sont des aliments naturels, riches en nutriments. Une part belle doit être réservée aux fruits et légumes.

Ces principaux aliments sont :

  • des protéines animales, œufs y compris ;
  • des produits laitiers pas trop gras (fromage blanc, yaourt nature, lait écrémé…) ;
  • des légumes secs (lentilles, haricots rouges, flageolets…) ;
  • des légumes verts (haricots verts, épinards, chou…) ;
  • des céréales complètes (quinoa, flocons d’avoine, riz sauvage…) ;
  • des fruits pas trop mûrs ;
  • riches en acides gras insaturés (poisson gras, huile d’olive, huile de colza) ;
  • riches en fibres (légumineuses, oléagineux, fruits, légumes…).
Donaclim 180 capsules

Donaclim : solution naturelle aux troubles de la ménopause

Complément alimentaire naturel sans hormones ni phytohormones

Quel régime spécial ménopause faut-il envisager ?

Une bonne hygiène alimentaire adaptée à la ménopause est avant tout une association d’aliments sains et équilibrés. Les solutions « minceur » n’ont pas leur place, car ils engendrent souvent des carences et perturbent le métabolisme avec des restrictions alimentaires trop strictes. À cet âge de la vie, la perte de poids ne doit normalement pas excéder 2 kg par mois pour être durable. Les régimes à IG bas ou méditerranéen sont ceux qui répondent le mieux à cette période de transition. 

Naturellement, si vous privilégiez une alimentation parfaitement équilibrée et diversifiée, l’expérience prouve que carences et déséquilibres sont fréquents. C’est pourquoi une complémentation, sous forme de suppléments diététiques ou de compléments alimentaires, est fréquemment conseillée par les professionnels de santé. 

Zoom sur le régime IG bas

Le régime IG bas est basé sur l’index glycémique. C’est-à-dire sur la capacité des aliments à provoquer des pics d’insuline. Or, ces pics d’insuline transforment le sucre en tissus adipeux, principalement au niveau abdominal. Il est donc adapté pour éviter l’augmentation de la masse graisseuse, voire de perdre celle qui est installée.

L’idée est de ne consommer que des aliments à IG bas et modéré de manière occasionnelle afin de garder le contrôle sur les fluctuations d’insuline. Aucune famille d’aliment n’est interdite. Il suffit de les associer de manière judicieuse en gardant un œil sur la charge glycémique totale.

Notre conseil de journée type peut se diviser comme suit :

Petit-déjeuner :

  • thé ou café sans sucre 
  • une tranche de pain au levain avec une noix de beurre
  • un yaourt
  • un fruit entier

Déjeuner :

  • un petit blanc de poulet 
  • une salade verte composée
  • des poivrons sautés
  • une petite portion de riz basmati 
  • une portion de fromage

Dîner :

  • un filet de poisson
  • une demi-portion de lentilles
  • une portion de brocoli

Zoom sur le régime méditerranéen

Proche du régime crétois, il est basé sur des préceptes simples. Il s’agit de consommer beaucoup de végétaux, des légumes secs et des céréales complètes, de l’huile d’olive (à volonté), des protéines de qualité et des produits laitiers en quantité modérée. Ce programme est reconnu pour ses nombreux bienfaits, notamment dans la protection des maladies cardiovasculaires.

Globalement, une journée de régime méditerranéen ressemble à :

Petit-déjeuner :

  • thé ou café sans sucre 
  • un muesli composé des céréales complètes, des graines et d’oléagineux
  • un fruit frais
  • un yaourt de brebis

Déjeuner :

  • une salade verte composée
  • une portion de thon sauté aux légumes
  • un morceau de fromage de chèvre
  • une tranche de pain complet

Dîner :

  • une portion de ratatouille
  • une demi-portion de riz sauvage
  • un fruit entier

L’essentiel à retenir sur le régime spécial ménopause :

  • Les régimes minceur sont inadaptés à la période de la ménopause.
  • Les régimes IG bas et méditerranéen sont les plus efficaces pour limiter la prise de poids et protéger des maladies cardiovasculaires liées aux changements hormonaux.
  • Les régimes doivent être associés à de l’activité physique régulière pour obtenir des résultats optimaux.

Si la prise de poids à la ménopause est commune, elle n’est pas irréversible. Des régimes avec une alimentation saine et équilibrée permettent de garder ou retrouver la ligne.