Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Commandes expédiés en 24h
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Quelles solutions à la prise de poids à la ménopause ?

Prise de poids ménopause

La ménopause est causée par l’arrêt de la sécrétion des hormones sexuelles. Elle apporte des désagréments. Les symptômes de la ménopause comprennent notamment la prise de poids. Si elle est souvent redoutée par les femmes, cette prise de poids n’est pas inévitable. Au contraire, comme ses mécanismes sont bien connus, elle peut même être contenue.

La ménopause, de quoi parle-t-on ?

La ménopause constitue le moment de l’arrêt défini des règles chez une femme. Dans le langage courant, elle couvre la période qui va de la préménopause à la postménopause. Elle est caractérisée par la diminution pour l’arrêt de la fonction ovarienne et de la production des hormones féminines.

Quels sont les principaux symptômes de la ménopause ?

La ménopause apporte des symptômes polymorphes. Si les premières plaintes des femmes concernent les bouffées de chaleur et les sautes d’humeur, la prise de poids est aussi une préoccupation majeure. Si elle est souvent limitée aux environs de 2 kg, elle peut être mal vécue.

Pourquoi prend-on du poids à la ménopause ?

La prise de poids à la ménopause est multifactorielle. En effet, la baisse de la production des œstrogènes impacte le système endocrinien dans son ensemble. La variation de poids provient alors de plusieurs facteurs :

  • la localisation et l’augmentation de la masse graisseuse ;
  • la diminution de la masse musculaire ;
  • la rétention d’eau ;
  • les troubles du sommeil ;
  • la réduction de l’activité physique ;
  • l’augmentation de l’indice de masse corporelle.

Pourquoi a-t-on un gros ventre à la ménopause ?

Si un gros ventre apparaît parfois à la ménopause, c’est encore une fois lié aux changements hormonaux. La production régulière d’œstrogènes et de progestérone favorise le stockage dans la « culotte de cheval ». À l’âge de la ménopause, les taux de ces hormones chutent alors qu’il reste une partie de la testostérone. Les adipocytes ont alors tendance à se placer au niveau du ventre, comme chez les hommes, entraînant alors une prise de poids abdominale.

Quelles autres zones sont affectées ?

D’un point de vue physiologique, le ventre est la seule partie du corps concernée par cet afflux de graisses. Toutefois, certaines femmes se sentent gonflées de manière plus générale en raison de la rétention d’eau. Chez d’autres encore, la sensation de changement corporel est plus diffuse à cause de la fonte musculaire qui modifie la silhouette et la tonicité.

Quelles sont les conséquences de la prise de poids à la ménopause ?

La prise de poids à la ménopause, à forte raison lorsqu’elle est importante, n’est pas seulement inesthétique. Comme il s’agit principalement de graisse abdominale, les effets sur la santé sont plus profonds et dangereux :

  • augmentation du taux de glucose dans le sang (et insulinorésistance) ;
  • augmentation du cholestérol LDL ;
  • augmentation des triglycérides ;
  • augmentation de l’hypertension ;
  • augmentation du risque cardiovasculaire.

Comment éviter la prise de poids à la ménopause ?

Bonne nouvelle ! Limiter la prise de poids à la ménopause est possible. Si longtemps, le traitement hormonal substitutif a été utilisé à cette fin, la balance bénéfice risque n’est plus en sa faveur dans cette application. L’hygiène alimentaire et l’hygiène de vie semblent efficaces pour limiter la prise de poids et les maladies cardiovasculaires.

Comment dégonfler le ventre à la ménopause ?

À la ménopause, la prise de poids abdominale est souvent une grande préoccupation. Sa prise en charge dépend de sa cause, car rappelons-le, les modifications corporelles de la ménopause sont multifactorielles.

D’une manière globale, les prises en charge du ventre gonflé sont :

  • une alimentation à index glycémique bas pour la masse graisseuse ;
  • une alimentation pauvre en sodium pour la rétention d’eau ;
  • une alimentation riche en fibre pour les ballonnements intestinaux.

Dans tous les cas, le régime alimentaire doit s’accompagner d’une activité physique régulière et d’un sommeil suffisant.

Comment garder une belle silhouette à la ménopause ?

Avec les changements hormonaux, la ménopause modifie la silhouette. Pour éviter le gonflement du ventre et l’affaissement des autres tissus, plusieurs actions peuvent être entreprises. Elles s’articulent autour de trois axes :

  • l’alimentation ;
  • le sport ;
  • l’hygiène.

Quelle alimentation choisir à la ménopause ?

Avec la fonte de la masse musculaire, le métabolisme de base diminue. À cela s’ajoute une nouvelle distribution des graisses, un plus grand stockage des calories et une distension des tissus. Pour combattre les effets de ses facteurs, il faut manger des fruits et des légumes et privilégier les aliments riches en nutriments. La plupart des régimes adaptés à la ménopause vont dans ce sens.

Quels sports pratiquer à la ménopause ?

Pour préserver le corps de la fonte musculaire et de l’apparition de la graisse abdominale, la pratique d’une activité physique régulière est indispensable. L’association d’une activité d’endurance et d’un travail musculaire semble donner de très bons résultats. Le yoga et le Pilates sont également très adaptés pour garder la souplesse des articulations. Le sport protège en outre de l’ostéoporose, favorisée elle aussi par la chute des œstrogènes.

Quelle hygiène de vie adopter à la ménopause ?

À la ménopause, plus encore qu’avant, l’hygiène de vie est un facteur santé crucial. L’alimentation et le sport constituent d’excellentes bases, mais insuffisantes à elles seules. Dès lors, il est aussi indispensable de :

  • combattre la sédentarité ;
  • avoir un sommeil suffisant en quantité et en qualité ;
  • éviter les sources de stress ;
  • faire des bilans de santé réguliers ;
  • éviter les régimes restrictifs ;
  • veiller à l’équilibre entre acides gras omega-3 et omega-6 (apport d’huile de poisson par complémentation si nécessaire).
A retenir :
La prise de poids à la ménopause n’est pas une fatalité.
L’alimentation et le sport constituent la meilleure prévention à la prise de poids.
L’importance des bouffées de chaleur est parfois corrélée à l’importance de la prise de poids.
Des compléments alimentaires spécifiques peuvent minorer directement (rééquilibrage alimentaire) ou indirectement (action anti bouffées de chaleur) la prise de poids.
La graisse abdominale est la plus dangereuse pour la santé.

La prise de poids, souvent redoutée par les femmes en période de ménopause, peut être évitée. La masse graisseuse s’implante souvent dans le ventre où elle est délétère pour la santé. Une bonne hygiène de vie permet toutefois de limiter ce risque. Si les kilos se sont déjà installés, il est tout à fait possible de favoriser une perte de poids après la ménopause.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Votre commande expédiée dans les 24h
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo