Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Toute commande avant midi expédiée le jour même
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Troubles du sommeil : quels sont les différents types ?

Troubles du sommeil

Les troubles du sommeil concernent une large partie de la population. Insomnie, parasomnie ou encore hypersomnie, ces dérèglements du sommeil peuvent rapidement altérer votre santé. Ils causent de la fatigue, de la somnolence diurne, des troubles de la concentration et des baisses de vigilances. Zoom sur les différents troubles du sommeil.

Qu’est-ce qu’un trouble du sommeil ?

Un trouble du sommeil est un phénomène qui perturbe le déroulement du sommeil, sur sa qualité ou sa durée. Les conséquences sur la santé peuvent être graves sur le long terme.

Quels sont les principaux troubles du sommeil ?

Ils existent différents troubles du sommeil qui peuvent se repartir en trois catégories :

  • les insomnies,
  • les parasomnies
  • les hypersomnies.

Toutefois, cette classification est insuffisante tant les troubles du sommeil sont variés.

Qu’est-ce que l’insomnie ?

L’insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent. D’après une étude de l’Institut National de la Santé, près d’un français sur trois souffrirait de trouble du sommeil. Selon les statistiques, l’insomnie touche environ 20 % des Français, et 13 % souffrent d’insomnie chronique. Cette pathologie correspond à une diminution de la quantité et de la qualité du sommeil.

Lorsqu’elle survient occasionnellement, l’insomnie est qualifiée de passagère. Au-delà d’un sommeil troublé plus de trois fois par semaine pendant plus de trois, l’insomnie est chronique.

Classiquement, l’insomnie se traduit de trois manières :

  • des difficultés d’endormissement ;
  • des réveils nocturnes ;
  • des réveils précoces.

La majorité des insomnies sont causées par des troubles psychologiques tels que l’anxiété, le stress ou la dépression. Cependant, l’insomnie est aussi liée à des pathologies physiques telles que la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer. Enfin, les insomnies se lient aussi à d’autres troubles du sommeil.

Les répercussions les plus courantes de l’insomnie sont la fatigue au réveil, la somnolence diurne excessive et les problèmes de concentration. À long terme, les insomnies provoquent des problèmes de santé bien plus graves.

Dorim : coquelicot et mélatonine pour un meilleur endormissement

 L’association de mélatonine, de plantes (coquelicot, tilleul) et de vitamines permet de retrouver rapidement le sommeil.

Qu’est-ce que l’apnée obstructive du sommeil ?

L’apnée du sommeil, ou apnée obstructive du sommeil est un trouble du sommeil grave qui provoque de multiples arrêts respiratoires pendant la nuit. Elle touche environ 4 % de la population.

Les symptômes de l’apnée du sommeil sont faciles à reconnaître :

  • ronflements sonores ;
  • arrêts respiratoires ;
  • réveils nocturnes :
  • fatigue au réveil ;
  • irritations des voies respiratoires.

Les causes de l’apnée ou de l’apnée obstructive du sommeil sont plurielles :

  • obstruction des voies nasales ;
  • taille des amygdales ;
  • reflux gastro-œsophagien ;
  • allergies.

Outre une fatigue intense et une somnolence diurne excessive, les apnées du sommeil sont dangereuses, car elles affectent le système cardio-vasculaire.

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos, aussi appelé impatience dans les jambes, se manifeste par une envie irrépressible de bouger les membres inférieurs. Principalement actif en position assise ou couchée, le syndrome peut provoquer des insomnies.

À ce jour, les causes du syndrome des jambes sans repos sont encore inconnues. Toutefois, la fatigue, le stress, le tabagisme, l’alcool et le café aggravent et multiplient les crises.

Le syndrome des jambes sans repos n’est pas à proprement parler un trouble du sommeil. Toutefois, comme les symptômes se manifestent surtout en position couchée, le syndrome des jambes sans repos provoque des insomnies. Dès lors, les conséquences sont la fatigue, la somnolence diurne et les troubles de la concentration.

Qu’est-ce que la parasomnie ?

Il n’existe pas une parasomnie, mais des parasomnies. En effet, les parasomnies regroupent tous les troubles du sommeil qui engendrent des mouvements anormaux complexes liés au sommeil.

Concrètement, les parasomnies sont réparties en trois groupes distincts :

  • les parasomnies du sommeil lent profond (somnambulisme, terreurs nocturnes, éveils confusionnels) ;
  • les parasomnies du sommeil paradoxal (cauchemars, paralysies du sommeil) ;
  • les autres parasomnies (énurésie, hallucinations hypnagogiques, syndrome de la tête qui explose).

L’origine des parasomnies n’est pas vraiment connue. Une composante génétique est possible, mais il semble que les parasomnies soient également liées à l’environnement qui perturbe l’intensité, la durée et le déroulement des phases de sommeil. Certains médicaments sont aussi en cause.

Comme l’insomnie, les parasomnies provoquent fatigue, somnolence et anxiété.

Qu’est-ce que l’hypersomnie ?

L’hypersomnie se caractérise par un besoin excessif de sommeil. Elle est définie lorsque la durée du sommeil est de 2 à 3 heures supérieure à la moyenne de l’âge. Cette pathologie du sommeil se caractérise aussi par une somnolence diurne excessive.

Les causes de l’hypersomnie primaire sont inconnues. Toutefois, la maladie est divisée en trois catégories :

  • la narcolepsie ;
  • l’hypersomnie idiopathique ;
  • le syndrome de Kleine-Levin.

Les causes de l’hypersomnie secondaire sont plus claires et liées à l’hygiène du sommeil ou à la maladie. Cette forme d’hypersomnie est favorisée par :

  • le manque de sommeil ;
  • certains médicaments ;
  • certaines infections ;
  • les maladies métaboliques ou psychiatriques ;
  • l’abus d’antidépresseurs ou d’anxiolytiques.

Les conséquences de l’hypersomnie sont :

  • une somnolence diurne ;
  • une fatigue constante ;
  • des troubles de l’humeur ;
  • une baisse de la vigilance.

Qu’est-ce que les troubles du rythme circadien ?

Les troubles du rythme circadien se caractérisent par un désalignement entre l’horloge interne (sommeil-veille) avec le rythme jour-nuit du soleil.

Les personnes qui souffrent d’un trouble du rythme circadien ne peuvent pas aller dormir ou, au contraire, se réveiller à des heures « normales ».

Les troubles du rythme circadien peuvent être causés par des facteurs internes : lésions cérébrales ou insensibilité au rythme jour-nuit. Toutefois, dans la grande majorité des cas, l’apparition des troubles circadiens fait suite à des causes extérieures :

  • décalage horaire ;
  • cécité ;
  • travail à heures irrégulières ;
  • modifications répétées des horaires de sommeil ;
  • certains médicaments.

Les troubles du cycle circadien entraînent de la fatigue, de la somnolence, de l’irritabilité, mais aussi une impossibilité à mener une vie normale.

Qui consulter en cas de troubles du sommeil ?

En cas de troubles du sommeil, votre médecin généraliste est votre premier relais. Il vous connaît parfaitement et prendra déjà en charge certains types de troubles du sommeil. Le cas échéant, il vous orientera vers le spécialiste adapté à vos symptômes.

Les troubles du sommeil sont fréquents. Ils détériorent la qualité et la durée de votre sommeil. À terme, ils affectent plus largement votre santé. Pensez à consulter un médecin si vous constatez un changement dans votre rythme de sommeil.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Toute commande avant midi expédiée le jour même
sauf week-end et jours fériés
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo