Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Commandes expédiés en 24h
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Quels sont les symptômes de la pré ménopause ?

Signes et symptomes de la préménopause

Comme la ménopause, la périménopause et la préménopause amènent leurs lots de symptômes. Cette période de la vie d’une femme précédant l’arrêt définitif des règles peut être vécue très différemment. Voyons ensemble de quoi il s’agit et quels en sont ses premiers symptômes.

La préménopause, de quoi parle-t-on ?

La préménopause est une période de transition que l’on associe régulièrement aux premiers symptômes de la ménopause. Elle correspond à une période de 4 à 7 ans en moyenne où les taux d’hormones chutent progressivement pour arriver à l’arrêt des cycles menstruels. Elle inclut le début de la périménopause.

La préménopause : un peu de biologie

D’un point de vue biologique, pour obtenir un cycle menstruel « régulier » le corps de la femme produit des œstrogènes dans la première partie de son cycle et de la progestérone dans la seconde. Au cours de la préménopause, la production de la progestérone va peu à peu diminuer, amenant un dérèglement du cycle. Après plusieurs années, c’est l’arrêt de la production d’œstrogènes qui amène un arrêt définitif des règles.

Les symptômes de la préménopause

Selon les femmes, les symptômes de la préménopause sont plus ou moins marqués. Ils ont alors plus ou moins d’impact sur la santé. D’une manière générale, les symptômes de la préménopause sont assez proches de ceux de la ménopause et se divisent en deux phases : les symptômes liés à la baisse de la progestérone et les symptômes liés à la baisse des œstrogènes.

Les symptômes liés à la baisse de progestérone

Les symptômes liés à la baisse de la production de la progestérone sont ceux qui se manifestent en premier. Ils concernent principalement des troubles du cycle menstruel et des ménorragies.

Les symptômes liés à la baisse des œstrogènes

Lorsque le corps arrive en phase de diminution de la production d’œstrogènes, les symptômes changent. Ils se présentent alors sous une plus large palette :

À terme, avec l’arrivée de la ménopause, la santé de la femme devient plus fragile. Apparaissent ainsi les symptômes de la ménopause. Elle n’est plus protégée des affections cardiovasculaires par ses œstrogènes et son risque d’accident vasculaire cérébral devient identique à celui des hommes.

Les traitements de la préménopause

La préménopause, tout comme la ménopause, n’est pas une maladie, mais une étape normale dans la vie hormonale d’une femme. Toutefois, certains effets provoqués par la chute de production des hormones peuvent réduire temporairement le confort de vie. Aussi, certains traitements sont possibles pour rendre ce passage plus confortable.

Un traitement à base d’extraits de plante peut soulager bien des symptômes* :

  • huile d’onagre ;
  • cimicifuga ;
  • isoflavones de soja ;
  • gattilier ;
  • oméga 3 (huiles de poisson) ;
  • … .

Dans les cas de dérèglements importants, un traitement hormonal peut être envisagé. Le traitement hormonal substitutif est, quant à lui, réservé aux femmes totalement ménopausées.

FAQ

Les tabous qui entourent la période de la préménopause ont traversé les époques. Aussi, certaines interrogations persistent.

Quel est l’âge de la préménopause ?

Il n’existe pas d’âge précis pour la préménopause. Toutefois, la communauté scientifique s’accorde pour dire qu’elle commence en moyenne vers 42 ans. Cependant, le terme de préménopause n’est généralement utilisé qu’à partir de 47 ans, lorsque le médecin a écarté toutes les autres causes possibles au dérèglement du cycle.

On parle d’insuffisance ovarienne prématurée, voire de ménopause précoce, lorsque cette période se produit avant 40 ans. Cela concerne environ 1 à 2 % des femmes en France.

Comment sont les règles à la préménopause ?

Durant la première partie de la préménopause, soit lors de la phase de diminution de la progestérone, les règles sont souvent irrégulières et abondantes. Lorsque les œstrogènes se raréfient, les règles deviennent plus espacées pour finir par disparaître définitivement.

Quels sont les taux d’hormones pour la préménopause ?

Il n’existe pas de taux d’hormones qui définissent la préménopause. En effet, elle constitue une période transitoire au cours de laquelle les hormones sont fluctuantes.

Toutefois, en deçà de certains seuils, il est estimé que la ménopause s’installe et que donc la période de préménopause prend fin. Ces seuils sont :

  • œstradiol : moins de 58 picogrammes par litre ;
  • progestérone : moins de 2 microgrammes par litre ;
  • FSH : de 17 à 95 UI/l ;
  • LH : supérieur à 30 UI/l.

Est-il encore possible de tomber enceinte pendant la préménopause ?

Si cela se révèle souvent plus périlleux en raison de l’irrégularité de l’ovulation, il reste possible de tomber enceinte pendant la préménopause. Si une envie d’enfant vous titille pendant cette période et que vos essais demeurent infructueux, votre médecin vous recommandera peut-être de recourir à la PMA ou à la FIV pour augmenter vos chances.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Votre commande expédiée dans les 24h
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo