Skip to main content
Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Toute commande avant midi expédiée le jour même
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Périménopause : comprendre et gérer cette phase cruciale d’avant ménopause

périménopause écrit sur des notes collantes et un stéthoscope sur le côté

Périménopause, préménopause, ménopause, post ménopause… Nous pensons toutes bien connaître ces différentes phases de la vie d’une femme, mais les connaissez-vous vraiment ? Savez-vous les différencier ? Périménopause et préménopause, sont deux termes définissant une seule et même phase, la période de transition entre le fonctionnement dit “normal” des ovaires et l’arrêt complet de la libération d’œstrogènes. C’est le moment juste avant la ménopause, autrement dit avant l’arrêt complet des règles. Il est capital de comprendre ces différentes phases pour appréhender les changements associés, et ainsi mieux les vivre. 

Symptômes et signes de la périménopause

La périménopause est la phase de transition progressive vers la ménopause et l’arrêt complet du fonctionnement des ovaires durant en moyenne 3 à 5 ans. À ce moment de la vie d’une femme, le fonctionnement ovarien ralentit, ce qui entraîne la chute de la synthétisation de certaines hormones.

Plus précisément, à la naissance, les femmes ont un stock de follicules sécrétés par les ovaires, qui se réduit au fur et à mesure de la vie. 

Les follicules, qu’est-ce que c’est ? Ce sont de petits sacs remplis de liquide, au niveau des ovaires, dans lequel les ovules maturent. 

Quand les réserves de ce stock deviennent très basses, la synthétisation d’œstrogènes et de progestérone baisse radicalement, ce qui entraîne l’apparition des premiers signes de la périménopause, comme des :

Zoom, pourquoi les cycles se dérèglent-ils au moment de la périménopause ? Pendant la préménopause, les femmes sont toujours réglées, mais les cycles peuvent être très irréguliers à cause des variations hormonales. En application, pour certaines, les cycles raccourcissent, alors que pour d’autres certains cycles sautent.

À noter, chaque femme est différente, les symptômes de la préménopause et leur durée peuvent être très variables et plus ou moins contraignants.

Comment gérer les symptômes ? 

Pour éviter que toutes ces fluctuations hormonales ne deviennent trop envahissantes et invalidantes, il est possible, au quotidien, de changer certaines habitudes de vie et d’adopter quelques astuces naturelles.

Globalement, il est recommandé d’adopter un mode de vie sain pour mieux gérer les symptômes de la préménopause. Autrement dit, sommeil, alimentation et activité physique sont des points à ne surtout pas négliger. Une alimentation équilibrée permet de limiter certains symptômes comme les bouffées de chaleur et les maux de tête en apportant au métabolisme les nutriments dont il a besoin pour faire face aux différents bouleversements de cette période. De plus, certains aliments, comme le soja, sont reconnus pour être riches en phytoœstrogènes capables de compenser la baisse de la synthétisation ovarienne. Le sport, quant à lui, permet de maintenir une bonne masse musculaire, de réguler le stress et d’améliorer le sommeil. 

En complément, de ces solutions naturelles, il est possible de suivre un traitement hormonal, communément appelé traitement hormonal substitutif (THS) ou traitement hormonal de la ménopause (THM), via une prescription médicale. ​​Ce traitement consiste en la prise d’œstrogènes et de progestérone pour compenser le déficit hormonal et atténuer les désagréments liés à la préménopause. Il peut être sous forme de pilules, de patchs, de gels ou d’implants.

Santé mentale et bien-être émotionnel pendant la périménopause

Il est plutôt courant au moment de la périménopause que les femmes ressentent une baisse de moral générale due aux bouleversements hormonaux en cours. Stress, anxiété, déprime… Cela peut se manifester de plusieurs manières… La baisse des œstrogènes dans le corps peut entraîner bon nombre d’émotions négatives. Par exemple, les bouffées de chaleur peuvent facilement favoriser les crises d’anxiété, car elles entraînent des sensations oppressantes, avec une accélération du rythme cardiaque.

Il est donc essentiel de prendre soin de soi et d’adopter les bons gestes afin d’éviter la dépression et la perte de confiance en soi. Relaxation, méditation, médecine alternative comme l’acupuncture ou encore plus simplement l’activité sportive… Il existe de nombreuses options pour apprendre à gérer son stress et garder sa joie de vivre. 

Parler avec son entourage est aussi une bonne solution pour passer cette phase en confiance et pour ne pas se sentir seule, vous n’êtes pas la première à ressentir ces sentiments et de nombreuses femmes pourront partager avec vous leurs expériences et leurs solutions.

Comment bien préparer son corps et son esprit à la ménopause ?

Vous l’aurez donc compris, pour bien vivre la préménopause et la ménopause, il est important de s’y préparer, afin d’éviter de la subir. Cette période ne devrait pas être perçue comme une période affreuse et taboue, mais plutôt comme une étape normale de la vie d’une femme. 

Découvrez les conseils de nos experts pour vous y préparer au mieux :

S’informer sur la préménopause et la ménopause 

Comprendre ce qui se passe dans votre corps est indispensable pour vous préparer au mieux à l’arrivée de la ménopause et éviter toute source de stress et d’anxiété. Prenez donc le temps de vous informer au maximum sur cette phase naturelle de la vie d’une femme. Vous serez ainsi mieux armée pour comprendre et anticiper vos symptômes. 

Bouger au maximum 

Pour préparer au mieux son corps et éviter certains symptômes douloureux de la ménopause comme les douleurs articulaires, nous vous recommandons de pratiquer une activité sportive tout au long de votre vie. C’est le meilleur moyen de prévenir l’apparition de certaines maladies liées à la ménopause comme l’ostéoporose. De plus, c’est une manière de vous accorder des moments de détente et de lâcher prise, idéaux pour prévenir le stress et la déprime.

Se supplémenter 

Utiliser des compléments alimentaires pour préparer son corps à ce bouleversement hormonal peut aussi être une solution très efficace. Ils vous assurent des apports en nutriments essentiels pour l’organisme, surtout au moment de la ménopause. Le complément à adopter : Donaclim ménopause. Bouffées de chaleur, prise de poids, douleurs articulaires, troubles de l’humeur, il agit sur tous les symptômes.

visuel format png packaging produit Donaclim complément alimentaire pour la ménopause 180 capsules

Donaclim Ménopause : complément alimentaire pour atténuer les symptômes de la ménopause

Donaclim Ménopause® aide à équilibrer les fonctions psychologiques, favoriser la relaxation et retrouver un sommeil réparateur, grâce à sa formule complète.

Être accompagnée

Pour préparer son esprit à la ménopause, il ne faut pas hésiter à consulter régulièrement son gynécologue ou son médecin traitant. Ils pourront vous expliquer en détail les particularités liées à cette période pour un passage en douceur, mais également vous suivre sur le plan médical. Par exemple, certaines personnes sont plus ou moins enclines aux maladies cardiovasculaires, ils pourront donc faire les examens nécessaires pour surveiller notamment le taux de cholestérol.  

En définitive, que l’on parle de périménopause ou de préménopause, cette période de changement hormonal est bouleversante pour les femmes, et ce, peu importe les symptômes et leur intensité. Néanmoins, en adoptant les bons gestes et en se préparant correctement, il est tout à fait possible d’apprivoiser son corps et de se sentir bien dans sa peau. L’important est de trouver les bonnes solutions et d’être accompagnée afin de ne pas se sentir seule et désemparée.