Livraison gratuite
Livraison gratuite dès 50€
Expéditions rapides
Commandes expédiés en 24h
Paiement sécurisé
Paiements sécurisés
Conseils personnalisés
Conseils personnalisés

Comment soulager les douleurs mammaires de la ménopause ?

Douleurs seins menopause

Souvent vécues de manière honteuse par les femmes, les douleurs mammaires font partie intégrante de la vie hormonale. Elles surviennent souvent à la ménopause en raison des déséquilibres hormonaux. Les seins sont gonflés et douloureux. Ce symptôme désagréable de la ménopause n’est pourtant pas sans solutions. Focus sur les douleurs mammaires de la ménopause.

La ménopause : rappel biologique

C’est en général au début de la cinquantaine que les femmes accomplissent leur ménopause. Passage obligé dans la vie féminine, cette étape est souvent redoutée, car elle entraîne des symptômes parfois désagréables. Zoom sur la ménopause et ses principaux symptômes.

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause est une étape de la vie hormonale des femmes. Elle se caractérise par des dérèglements hormonaux faisant place, après quelques années, à un arrêt complet du cycle menstruel. En bref, les femmes ménopausées n’ont plus de règles, car elles ne produisent plus, ou presque plus, d’hormones féminines (progestérone et œstrogènes notamment).

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

En raison des actions multiples des hormones dans le corps, les symptômes de la ménopause sont polymorphes. Chez certaines femmes, ils sont totalement absents, alors que, chez d’autres, ces symptômes se révèlent handicapants pendant plusieurs années. 

Les symptômes de la ménopause les plus rapportés sont :

  • les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes ;
  • les insomnies et autres troubles du sommeil ;
  • la prise de poids ;
  • les douleurs aux seins ou mastodynies.

Qu’est-ce que la mastodynie ?

La mastodynie, aussi appelée douleur mammaire ou douleur aux seins, est un mal fréquent chez les femmes. Elle peut être unilatérale ou bilatérale. La mastodynie entraîne généralement des seins gonflés avec une sensibilité accrue du tissu mammaire, d’où la douleur ressentie. Son origine est souvent hormonale et certains spécialistes pensent qu’elle favoriserait l’apparition du cancer du sein.

Quelles sont les causes des douleurs aux seins ?

Dans la majorité des cas, les mastodynies sont liées à des déséquilibres hormonaux. C’est d’ailleurs pour cela qu’elles sont fréquentes à la puberté, quand le cycle s’installe, et à la ménopause, quand le cycle s’en va. Chez certaines femmes, la mastodynie est présente à chaque cycle menstruel. Cependant, d’autres facteurs peuvent aussi déclencher des douleurs mammaires.

Différentes hormones, différents rôles

D’un point de vue strictement biologique, la vie d’un sein est régulée par son imprégnation hormonale. C’est-à-dire que tout au long du cycle hormonal, mais aussi en fonction de l’étape de vie de la femme, le tissu mammaire va varier. Ce sont certaines de ces variations qui, lorsque l’apport hormonal est déséquilibré, entraînent les douleurs. Les principales hormones impliquées dans ces processus sont la progestérone et les œstrogènes, dont les rôles sont antagonistes. Explications.

Les œstrogènes

Les œstrogènes sont les hormones féminines les plus connues. Elles ont trois rôles majeurs sur la vie des seins :

  • elles favorisent la croissance du tissu mammaire, et principalement du tissu épithélial ;
  • elles favorisent la vascularisation, ce qui engendre les engorgements ;
  • elles sensibilisent les tissus à l’action de la prolactine.

La progestérone

La progestérone est généralement la première hormone à diminuer lors de la phase de périménopause. Son rôle principal est de s’opposer aux effets des œstrogènes sur les tissus mammaires. D’où l’apparition de douleurs lorsqu’elle se raréfie.

Les autres causes des douleurs mammaires

En dehors des dérèglements hormonaux, d’autres facteurs peuvent aussi causer des douleurs aux seins :

  • les nodules ou kystes mammaires ;
  • une chirurgie passée ;
  • un traumatisme au niveau de la poitrine ;
  • certains médicaments, notamment ceux contenant des hormones.

D’autres raisons, telles qu’une grossesse, un soutien-gorge mal adapté ou une pratique inadéquate d’un sport sont également susceptibles d’entraîner des douleurs mammaires. Dans tous les cas, pensez à consulter un médecin pour un diagnostic complet.

Quelles solutions pour soulager la douleur mammaire ?

La mastodynie est souvent vécue comme une véritable épreuve par les femmes qui en souffrent. Certains traitements ou certaines astuces permettent néanmoins de réduire la douleur. Panorama.

Les solutions allopathiques

Lorsque la douleur est vraiment invalidante, et sous contrôle médical strict uniquement, la mastodynie peut être soulagée par un traitement allopathique.

Dans la majorité des cas, les causes des douleurs mammaires sont hormonales, c’est donc de ce côté que se situent les traitements. Les prises d’hormones, comme le traitement hormonal substitutif, constituent souvent la première intention chez les femmes ménopausées. 

Toutefois, en phase de postménopause, comme les taux hormonaux sont très bas, les traitements reposent sur un soulagement symptomatique avec notamment des antidouleurs et des anti-inflammatoires.

Les solutions naturelles

Dans les pharmacopées traditionnelles, il existe de nombreuses plantes qui ont un effet régulateur sur les hormones. Par conséquent, ces plantes favorisent aussi une réduction des douleurs mammaires liées aux déséquilibres hormonaux. Les plantes les plus citées dans cette optique sont :

  • l’huile d’onagre et sa grande richesse en acides gras insaturés (AGL) ;
  • la sauge, interdite cependant pour les femmes avec un antécédent de cancer hormono-dépendant ;
  • le gattilier ;
  • le pissenlit, pour réduire la congestion tissulaire ;
  • le soja, pour sa richesse en phyto-œstrogènes.

Trucs et astuces de grand-mère

Lorsque la mastodynie est modérée, ou qu’elle n’est pas d’origine hormonale, certains gestes simples peuvent déjà améliorer votre confort.

Les astuces qui semblent les plus efficaces sont :

  • porter un soutien-gorge adapté à votre morphologie pour bien soutenir vos seins, surtout s’ils sont volumineux ;
  • éviter une consommation excessive de sel pour limiter la rétention d’eau dans les tissus mammaires ;
  • masser vos seins pour stimuler le drainage lymphatique.

Ce qu’il faut retenir sur la ménopause et les douleurs mammaires :

  • La mastodynie n’est pas un signe de cancer du sein.
  • La majorité des femmes sont confrontées, à la puberté ou à la ménopause, à des douleurs dans les seins.
  • Une mammographie ou une échographie mammaire permettent de lever tous les doutes sur l’origine des douleurs mammaires.

Les douleurs mammaires sont fréquentes à la ménopause. Elles sont liées au déséquilibre entre les œstrogènes et la progestérone. Si elles peuvent être angoissantes, elles sont rarement pathologiques. Quelques méthodes simples permettent déjà de les réduire.

Service client : 01 43 43 44 45

Du lundi au jeudi de 9h à 18h
Le vendredi de 9h à 17h30

Livraison gratuite
Dès 50€ d'achat
Votre commande expédiée dans les 24h
Paiements sécurisés
Droit de rétractation
Conseils personnalisés
Dergam

Depuis plus de 30 ans, les Laboratoires Dergam développent des compléments alimentaires de haute qualité en gynécologie, ophtalmologie et bien-être.

© Laboratoire Dergam 2022 - Création iPaoo