Relation entre un régime alimentaire méditerranéen et le Syndrome de Sjögren

Le Syndrome de Sjögren est une maladie auto-immune qui déclenche notamment une sécheresse oculaire et buccale (et des muqueuses en général). Il a été évalué qu’un régime dit « méditerranéen » pouvait avoir des effets positifs sur cette maladie. 

Une étude publiée en août 2020 conclut qu’une alimentation riche en acides gras essentiels et anti-oxydants (régime dit méditerranéen) protège des sécheresses des muqueuses

Entre 2014 et 2018, à Birmingham au Royaume-Uni, ont été recrutés des participants atteints du Syndrome de Sjögren, et certains non-atteints. Il leur a alors été demandé de remplir des questionnaires concernant leurs habitudes alimentaires avant l’apparition des symptômes de la maladie. En prenant en compte certains critères tels que l’indice de masse corporelle, le sexe, l’âge, le statut tabagique et la durée des symptômes dus au Syndrome de Sjögren.

Pour 55% des patients, la consommation d’un régime méditerranéen a été associé à une probabilité plus faible de déclencher le Syndrome de Sjögren. Les associations les plus fortes ont notamment été observée avec le poisson, les équivalents de vitamine A, et de vitamine C.

Il en a été conclu que l’adhésion à un régime alimentaire méditerranéen était alors associée à une plus faible probabilité d’avoir le Syndrome de Sjögren.

Références :

Mediterranean diet and risk of Sjögren's syndrome Clin Exp Rheumatol. Jul-Aug 2020;38 Suppl 126(4):216-221. Epub 2020 Oct 23.

Aleksander Machowicz 1, Isaac Hall 1, Paola de Pablo 2, Saaeha Rauz 3, Andrea Richards 4, Jon Higham 4, Ana Poveda-Gallego 5, Fumiaki Imamura 6, Simon J Bowman 2, Francesca Barone 2, Benjamin A Fisher 7