Les bienfaits du safran sur le corps

Le safran a de nombreux bienfaits reconnus, et notamment le fait qu’il soit un stimulant psychique et un déstressant naturel. Utilisé en Orient comme plante médicinale dans l’Antiquité afin d’aider au bien-être mental, le safran avait pour rôle d’apporter gaieté et sagesse. Ces propriétés positives sont tombées dans l’oubli, jusqu’à ce que de récentes études viennent réhabiliter cette épice.

Une solution naturelle au bien-être

Le safran n’est pas un médicament, il est considéré comme une solution naturelle et sans effets secondaires pour aider à lutter contre la dépression et l’anxiété. Des études cliniques ont confirmé que le safran participe à l’équilibre émotionnel et a des effets positifs sur le système nerveux.

Une étude de 2016 a d’ailleurs traité de ces effets positifs sur les troubles de la dépression et de l’anxiété. L’objectif de cette étude était de déterminer les effets que pouvait avoir une prise régulière de safran. 60 patients atteints de troubles de dépression et d’anxiété ont alors reçu durant 12 semaines, aléatoirement et quotidiennement, une capsule de safran ou de placebo. Des questionnaires concernant l’évolution de leurs troubles leur ont d’abord été soumis au bout de 6 semaines, puis après 12 semaines de traitement. Les personnes qui avaient reçu des capsules de safran ont constaté un effet positif significatif. Alors, il a pu être conclu que le safran pouvait avoir des effets très bénéfiques sur les troubles de l’anxiété et de la dépression notamment.

D’autres vertus du safran

Plus récemment, d’autres études ont été effectuées concernant les bienfaits de la prise de safran dans le cadre d’amélioration des symptômes de la maladie d’Alzheimer. La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative chronique. Elle s’installe généralement progressivement, et a tendance à s’aggraver avec le temps.

Cette étude réalisée sur des patients âgés d’au moins 60 ans, a démontré que la principale composante du safran, la crocine, pourrait avoir des résultats prometteurs dans l’amélioration des mécanismes cognitifs causés par la maladie d’Alzheimer et les troubles liés au stress chronique. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article dédié.